Lucile Sabatier
Naturopathie à Asnières-sur-Seine

Les solutions naturelles aux maux hivernaux

Naturopathie

Dans cet article je vais vous partager des moyens naturels pour éviter les pathologies hivernales et renforcer votre système immunitaire.

L’immunité est un vrai sujet d’actualité avec l’épidémie du Covid que le monde entier subit. En plus des gestes barrières, on peut stimuler notre immunité pour faire face aux rhumes et autres maladies.

 

Mal de gorge, nez qui coule, dépression passagère, fatigue, toux…

Les symptômes sont nombreux ! Ces maladies hivernales touchent essentiellement la sphère ORL-rhino avec des signes plus ou moins importants :

  • Fièvre
  • Grippe
  • Frissons, courbatures
  • Bronchites, toux grasses ou sèches, difficultés respiratoires, inflammation de la gorge
  • Etc

Chaque individu se défend avec sa vitalité et son immunité. Cela varie en fonction du l’âge, de la constitution, du tempérament, de la force vitale du moment, de système hormonal.

 

Pendant cette période de froid, notre organisme est soumis à une rude épreuve.

Le froid est un stress très important pour le métabolisme. En effet, il doit lutter en permanence pour assurer une température interne d’environ 37°C, même s’il fait -3°C dehors ! On parle alors d’homéostasie : le corps se régule de façon autonome et intelligente. Mais cette lutte permanente contre le froid engendre un effort important et un affaiblissement de nos réserves (glucides, protides, vitamines, minéraux, enzymes). Cet affaiblissement se traduit par une fatigue générale, un sommeil insuffisant. S’ajoute à ce stress, les microbes et virus résistants au froid.

Sans oublier qu’en hiver, notre alimentation est moins riche en vitamines et minéraux à cause du manque de soleil et du fait que l’on mange davantage cuit et moins cru. Sans oublier qu'en hiver on a tendance à manger des plats plus riches comme la raclette entre amis accompagnée d'une bouteille de vin… Du moins pour les années précédentes hors Covid.

 

Dernier point : le froid est l’ennemi du foie qui est l’organe central de notre santé et vitalité.

Le foie permet de filtrer le sang chargé de toxines. Il passe 2400L de sang par 24h dans le foie ! Pour évacuer ces déchets, le foie va sécréter de la bile qui sera évacuée par les urines et les selles. La bile a d’ailleurs de nombreux rôles avant d’être éliminée (émulsionne les graisses, alcalinise le bol alimentaire, lubrifie les selles en facilitant le transit). Le froid perturbe le bon fonctionnement du foie et donc l’élimination des toxines.

Le corps étant bien fait, d’autres organes majeurs qui s’occupent de l’évacuation des toxines (appelés organes émonctoires), vont prendre le relais. Il s’agit des poumons et de la peau. Les toxines peuvent ainsi être évacuées par la toux ou la transpiration causée par une fièvre.

 

Grâce à la naturopathie, vous pouvez booster votre immunité grâce à des méthodes naturelles.

L’alimentation est primordiale pour votre corps. C’est ce qui va nourrir la « machine ». Il faut donc lui donner des bonnes graisses (lipides). Limiter donc la consommation de corps gras saturés et insaturés tels que l’huile de tournesol, le fromage, la charcuterie, les pâtes à tartiner.

Privilégier les huiles de première pression à froid et biologiques.

Réduisez votre consommation de sucres raffinés : tous les aliments raffinés comme les pâtes, le riz, le pain, le sucre blanc. Prenez des céréales semi-complètes ou complètes.

Supprimer la consommation d’alcool et faites des monodiètes 2 à 3 fois pendant la période hivernale (pendant 1 journée ne mangez qu’un seul aliment sain, des pommes par exemple, ou du riz). Les monodiètes mettent au repos votre système digestif qui puise beaucoup d’énergie.

Soutenir votre flore intestinale peut aussi vous redonner de l’énergie. Comme vu précédemment la digestion pompe énormément d’énergie. Si votre flore est déséquilibrée par un traitement antibiotique, une accumulation de pesticides, ou encore une alimentation déséquilibrée, votre digestion sera d’autant plus difficile et longue. Vous serez d’autant plus fatigué. L’idée est donc de soulager vos intestins avec des probiotiques. Une cure d’un mois suffit généralement pour un mieux-être.

 

Booster votre vitalité avec la prise de vitamine C. Et maintenez votre immunité avec la prise de vitamine D (privilégier sous forme de gouttes).

Enfin vous pouvez utiliser les huiles essentielles, dont le Ravintsara. 2 gouttes à appliquer derrière l’oreille ou dans le creux des poignets pour stimuler votre immunité.

S’ajoute à tous ces conseils, la pratique du sport ! Le sport est un grand allié de la santé. On le répète partout et tout le temps, c’est bien pour une raison. C’est une fausse croyance de dire que le sport fatigue davantage. En pratiquant une activité physique vous redonner de l’énergie à votre corps et à votre esprit. Il faut bouger pour bien faire fonctionner la "machine" et évacuer le stress. Etant professeure de yoga, en plus d’être naturopathe, je ne peux que vous conseiller de pratiquer 15 min de yoga plusieurs fois dans la semaine. Les étirements et le gainage vous apporteront un mieux-être immédiat et qui durera dans le temps.

A vous de jouer ! 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.